Ma campagne sur internet : comment occuper le terrain sans passer inaperçu(e)

Source : site CPArama
Si en cuisine "c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes", il y a peu de chance que cet adage fonctionne pour les prochaines municipales pour tous les candidats "baby-boomers" qui pensent qu'ils vont pouvoir reproduire leurs précédents succès électoraux avec les mêmes méthodes.

Une majorité des 15-44 ans s'informent exclusivement sur les réseaux sociaux (Facebook, YouTube et les autres). Alors, comment les convertir ? En établissant votre QG de campagne aussi sur YouTube !

Combien d’électeurs sont actifs sur YouTube ou Facebook dans ma commune ?

L’institut Médiametrie compile chaque mois les chiffres de l’audience des différents sites internet. Facebook et YouTube obtiennent chacun 46 millions de visiteurs uniques (résultats de mai 2019 sont ici).  La France compte 67 millions d’habitants d’après le bilan démographique de l’Insee. Donc environ 69% des habitants utilisent YouTube chaque et Facebook chaque mois.

Prenons un exemple dans une ville comme Tours en Indre-et-Loire : combien d’utilisateurs YouTube et Facebook ?

Première estimation: sur la base du nombre d’habitants à Tours 136.565 (population légale 2016) selon l’Insee en supposant le report de la part précédente en % il est possible d’estimer à 94.751 le nombre d’utilisateurs par mois à Tours sur les réseaux sociaux, sur YouTube et Facebook particulièrement.

Deuxième estimation : selon l’Insee, les 18-39 ans représentent 43% (19% pour les 18-24 ans et 24% pour les 25-39 ans) de la population légale totale. La solution RꓱCiT fournit à ses utilisateurs ces données dans son outil de diagnostic:

Troisième estimation à l’échelle des quartiers : l’outil de stratégie de  tableau de bord compilé par la solution RƎCiT. Là, on découvre les 5 quartiers où les 18-24 ans sont les plus présents (Montjoyeux, Centre 1, Cathédrale, Grammont 2 et Deux Lions Gloriette). Cette catégorie de population est connectée à 100% sur internet. C’est leur source privilégiée d’information explique Mediametrie !

En conclusion, votre succès dans les urnes passe d’abord par les réseaux sociaux…

Comment briller sur les réseaux sociaux ?

La majorité des publications utilisent textes et photos. Pour sortir du “bruit ambiant”, il faut faire mieux : la VIDÉO ! Ça tombe bien car certains électeurs utilisent exclusivement YouTube pour s’informer.

Source : Médiamétrie et Médiamétrie//NetRatings-Audience Internet Global -Tous lieux de connexion -France -Mai 2019 -Base : 2 ans et plus

Sur la liste Mediametrie des 8 sites les plus visités en France,  2 groupes trustent 4 des 8 premières places :

  • Le groupe Google dont YouTube fait partie totalise 52 millions de visiteurs uniques par mois
  •  Le groupe Facebook dont Instagram fait partie recueille 48 millions de visiteurs uniques par mois

Ce qu’il faut retenir : les 3 premiers, Google, YouTube et Facebook mettent en avant la vidéo.

Pourquoi mes vidéos YouTube vont décupler mon audience ?

Faites le test : recherchez sur Google “MUNICIPALES 2020” puis le nom de votre département. Qu’est ce qui apparaît en milieu de page ? Les vidéos de YouTube. Autrement dit, vous remontez en tête des résultats. Alors imaginez de réduire à l’échelle d’une commune avec un nombre de résultats encore plus limité.

Source : Google

Maintenant, faites la recherche sur votre commune. Deux options :

  1. Aucune vidéo n’apparaît en première page d’une recherche : le champ est libre pour ajouter des vidéos bien référencées. Montez votre chaîne YouTube et republiez sur Facebook ; vous trouverez la marche à suivre dans la formation “Réussir votre campagne électorale grâce à la communication vidéo”
  2. Des vidéos apparaissent déjà comme sur la recherche du 14/7/19 ci-dessus pour Municipales 2020 Arcachon, le jeu consiste à publier d’autres vidéos pour qu’elles remplacent celles mises en avant ; on vous donne des trucs au chapitre 4 de la formation “Réussir votre campagne électorale grâce à la communication vidéo”

Comment obtenir plus de visibilité rapidement ?

Cerise sur le gâteau (oui, nous aimons la bonne chère !) : comment aller vite ? En mettant en place une stratégie de contenu fidèle à votre agenda politique. Pour cela, il y a 4 thèmes (votre univers, votre campagne, vos cas pratiques et les témoignages). Pour ne pas lasser vos jeunes électeurs, il faut varier le contenu. La vidéo est encore une fois parfaite. Il en existe 3 familles : le film, la capture d’écran et l’animation. Tous ces éléments sont expliqués au chapitre 4 de la formation “Réussir votre campagne électorale grâce à la communication vidéo”.

Comment rester motivé(e) d’ici l’élection municipale de mars 2020 ?

Mes années de RH comme chef d’entreprise m’ont appris qu’il y a 3 facteurs de motivation : l’égo, l’argent et le plaisir. La vidéo réunit l’égo (vous montrer) et le plaisir. C’est le principe même de ma formation : comment vous mettre en valeur avec un minimum d’effort, comment vous faire plaisir dans la durée.

Essayez par vous-même de suivre le programme ou confiez le sujet à un membre de votre équipe. Vous pouvez suivre de manière autonome la formation en ligne, à votre rythme. On commence par une vidéo de lancement de campagne en 10 minutes au chapitre 2, puis les bases pour lancer votre chaîne YouTube au chapitre 3.

C’est donc dans les nouveaux pots qu’on fait la meilleure cuisine contemporaine, à vous de jouer ? !

François Abbe (Mesclado), avec les contributions de Stéphane Boisson (Poligma)

Quels contenus créer pour partager sur les réseaux sociaux ?

Vous avez créé vos comptes sur les réseaux sociaux et vous vous demandez maintenant comment alimenter vos comptes ? Dans cet article, nous allons vous aider à définir votre stratégie éditoriale.

La vidéo est vecteur de communication privilégié sur les réseaux sociaux

À retenir, pour tous les réseaux sociaux : il n’y a pas mieux que le contenu vidéo. En effet, les réseaux sociaux mettent plus facilement en avant les contenus vidéos sur les fils d’actualités des utilisateurs. Vous avez donc plus de chance d’avoir de la visibilité si vous partagez des vidéos plutôt que du texte; Cela est d’autant plus important que les utilisateurs, en grande partie les plus jeunes, s’informent de plus en plus à l’aide de ce format.

Vous ne savez pas comment produire des vidéos régulièrement et par vous-même ? Pas de panique, nous avons la solution pour vous : notre formation en ligne ne fera peut-être pas de vous le prochain Spielberg mais elle vous aidera à réaliser vos propres vidéos et à les publier sur les réseaux sociaux. Vous souhaitez suivre notre formation en ligne sur Udemy, vous pouvez directement ici.

Jusqu’au 14 juillet candidats2020 et Mesclado vous offre un coupon de réduction à condition de vous enregistrer sur notre site .

Images et photos favorisent votre communication politique

Les photos sont également indispensables. Vous ne serez pas lus si vous ne publiez que du texte. Demandez à votre équipe de vous prendre en photo lors de vos actions sur le terrain. Prenez-vous même des photos, peu importe si vous êtes un expert ou nom de la photo, c’est le contenu qui prime. Réunions publiques, porte-à-porte, marchés, réunions tupperware, images significatives de votre campagne qui illustrent les axes de votre campagne, vos rencontres avec les électeurs, la manière dont vous menez à bien l’agenda politique de la campagne. Vous devez montrer à vos électeurs que vous êtes présent et que vous allez à la rencontre des habitants de votre territoire. Chaque sortie, chaque action, chaque événement, peut faire l’objet d’une photo puis d’une publication sur les réseaux. Décrivez ce que vous faites en quelques lignes sur Facebook et Instagram ou en 280 caractères maximum sur Twitter.

Sur Instagram, en plus des photos de vos actions, vous pouvez partager des visuels avec vos propositions de campagne : le texte sur l’image sera davantage lu que le texte en légende. Publiez aussi des photos de votre territoire et de ce qui fait sa richesse. Publiez des images qui résument les axes de votre campagne. Vous disposez de nombreux outils en ligne pour élaborer des infographies à diffuser sur les réseaux sociaux comme par exemple l’excellent canvas

Les hashtags ### au cœur de vos stratégies de diffusion

Sur Twitter et Instagram, misez sur les hashtag (#). C’est en mettant des hashtag beaucoup utilisés que vous ferez connaître vos publications et vos profils. Faites une recherche pour savoir quels hashtags sont les plus utilisés sur votre commune et n’oubliez pas le “#municipales2020”, indispensable pour les prochaines élections ! Si la limite de caractères sur Twitter vous empêche de mettre plusieurs hashtag, n’hésitez pas à les multiplier sur Instagram, c’est ce qui fera croître votre audience. Les hashtags sont moins utilisés sur Facebook et LinkedIn. Sur ce dernier, vous pouvez toutefois en mettre quelques-uns.

Partagez vos propositions de campagne sur LinkedIn, notamment celles qui concernent le développement économique de votre territoire. Publiez des photos et vidéos de vos visites d’entreprises et rencontres avec les acteurs économiques. Sur ce réseau, vous pouvez publier des textes un peu développés que sur les autres réseaux, mais n’oubliez pas que beaucoup ne les lisent pas et qu’il faut attirer leur attention dès les premiers mots.

Que ce soit sur Facebook, Twitter, Instagram ou LinkedIn, servez-vous de la possibilité de tagger d’autres utilisateurs. Lorsque vous taggez une personne (un colistier présent avec vous lors d’un événement et figurant sur votre photo ou votre vidéo par exemple), vous lui indiquez qu’elle apparaît sur votre publication. Elle reçoit alors une notification et peut facilement voir ce que vous avez posté. Ses amis et/ou ses abonnés verront alors apparaître votre publication sur leur fil d’actualité. Pour tagger, rien de plus simple : appuyez sur la touche “@” de votre clavier et tapez les premières lettres du nom de la personne : son profil apparaît et vous pouvez le sélectionner.

Vous avez maintenant quelques pistes pour alimenter vos réseaux sociaux. Si vous manquez toujours d’inspiration, allez voir ce que font d’autres candidats aux élections municipales sur leurs comptes, cela pourrait vous donner des idées.